Comment gérer les imprévus sur les chantiers ?

Comment gérer les imprévus sur les chantiers ?

Contrairement au secteur de l’industrie où la production se fait en grande série, le secteur du BTP est une suite de projets uniques complexes (tunnel, port, autoroute, immeuble) souvent soumis à des imprévus. La capacité à anticiper, à réagir rapidement et à trouver des solutions efficaces est essentielle pour maintenir la progression du chantier et assurer la réussite du projet dans son ensemble. Mais alors vers quels « remèdes miracles » les chefs de chantiers et directeurs d’exploitation/de site peuvent-ils se tourner pour gérer au mieux ces imprévus ? 

À quels imprévus sont confrontées les entreprises du BTP sur leurs chantiers ?

Il ne s’agit pas ici de sortir un inventaire à la Prévert puisque les imprévus sont aussi nombreux que variés. En revanche, il est possible de les cataloguer par grandes familles :

  • Les pénuries : elles peuvent être de main d’œuvre ou de fournitures, entrainant une augmentation des prix et de potentiels retards (à la suite de crise géopolitique par exemple) ;
  • Les aléas liés à l’environnement du chantier : une météo catastrophique (inondation, canicule) entraînant rapidement des retards, des demandes non prévues du client (exagérées ou non), le vandalisme, les accidents de chantier, le vol de matériel, etc. ;
  • Des découvertes géologiques ou archéologiques ;
  • Des imprévus liés aux démarches administratives ou aux conditions du marché ;
  • Des défauts de communication entre les parties prenantes ;
  • Etc.

Tous ces cas ont finalement pour point commun d’engendrer des coûts supplémentaires soit en ayant besoin de ressources supplémentaires (main d’œuvre ou fournitures) soit en retardant la livraison des chantiers, pouvant entraîner, ce faisant, de possibles pénalités de retards aux entreprises du BTP.

Quelles solutions s’offrent aux entreprises du BTP pour gérer ces imprévus sur un chantier ?

S’entourer de prestataires de confiance et anticiper contractuellement les imprévus

A défaut de pouvoir anticiper une météo capricieuse, vous pouvez déjà limiter les dégâts en vous entourant de partenaires de confiance, qu’il s’agisse de fournisseur ou de sous-traitant. Néanmoins, la confiance n’excluant pas le contrôle, veillez à rédiger des documents contractuels « en béton » en ajoutant des clauses précisant que des modifications peuvent advenir en raison d’aléas. Elles vous permettront de pouvoir tenir compte des variations de prix ou du rallongement de la durée des travaux.

Mettre en place un plan de gestion des risques

Dans l’hypothèse où un imprévu se produirait, l’entreprise peut mettre en place un plan de gestion des risques. L’objectif de la démarche est d’assurer la sécurité des employés, de minimiser les coûts imprévus et de garantir la livraison réussie des projets. Pour cela, la première étape consiste à évaluer les risques liés aux activités de construction, en identifiant des dangers spécifiques. Un plan détaillé peut ensuite être élaboré pour mettre en œuvre des mesures préventives et des procédures de sécurité adéquates.

Dans certains cas, la mise en place d’un protocole de sécurité doit être réalisée.

Un processus de suivi continu devrait être établi pour évaluer l’efficacité du plan et apporter les ajustements nécessaires en fonction des nouveaux risques identifiés. En intégrant ces pratiques, l’entreprise du BTP peut améliorer la sécurité globale de ses opérations et garantir le bien-être de ses travailleurs tout en minimisant les risques pour les projets et les résultats financiers.

S’équiper d’un ERP

L’utilisation d’un ERP (Enterprise Resource Planning) se révèle particulièrement avantageuse pour gérer les imprévus sur un chantier. Tout d’abord, il centralise toutes les informations relatives au projet, y compris les ressources humaines, le matériel, les fournitures et les finances. Cette centralisation permet aux conducteurs de travaux et aux directeurs d’exploitation/de site d’avoir une vue d’ensemble en temps réel sur l’état d’avancement du projet. En cas d’imprévu, comme un retard de livraison ou une modification soudaine des plans, l’ERP permet une réaffectation rapide des ressources disponibles et un réajustement du budget. L’important dans la gestion des imprévus est de pouvoir, en amont, planifier et organiser ses chantiers. Grâce aux outils intégrés de gestion de chantier et de planification prévus dans un ERP, les utilisateurs peuvent anticiper les impacts des imprévus sur les délais et les coûts du projet, en cas de pénurie de matériel par exemple. Enfin, l’ERP facilite la communication et la collaboration entre les différentes équipes travaillant sur le chantier, ce qui favorise une prise de décision rapide et informée pour résoudre les problèmes dès qu’ils surviennent.

Comment l’ERP iXbat accompagne les entreprises du BTP dans la gestion des imprévus ?

Au cœur des activités des entreprises BTP, le module Suivi de chantier est le module clé de l’ERP iXbat. Il permet de centraliser toutes les informations essentielles liées à la gestion de chantier : le budget, les dépenses et les recettes, les travaux supplémentaires, la marge brute et nette, ainsi que le calcul du droit à dépense et le bilan financier final du chantier. De plus, pour simplifier les opérations et répondre aux problèmes de visibilité sur les chantiers, il propose toute une gamme d’outils de pilotage tels que des tableaux de bord accessibles directement dans l’application, des bilans de consommation et des rapports permettant d’anticiper au mieux les imprévus qui pourraient survenir.

La gestion des imprévus sur les chantiers est un défi constant pour les conducteurs de travaux et les directeurs d’exploitation. Cependant, des solutions existent pour anticiper et gérer efficacement ces imprévus. L’utilisation d’un ERP comme iXbat offre une approche intégrée et centralisée pour gérer tous les aspects d’une affaire. Grâce à des outils de pilotage avancés tels que des tableaux de bord et des rapports en temps réel, les équipes peuvent prendre des décisions éclairées et réactives pour minimiser les impacts des imprévus sur le chantier. L’ERP améliore la coordination, la communication et la transparence, ce qui contribue à une gestion plus efficace des ressources et des délais. Vous souhaitez en savoir plus sur notre solution ? Contactez nos équipes !

Envie d’en savoir plus sur nos solutions ?
Inscrivez-vous à notre newsletter !